Diversité & Egalité des Chances

Le 17 décembre 2008, le Président Nicolas SARKOZY a demandé à Yasid SABEG, Président du Conseil d’Administration du Groupe Technologique Communication & Systèmes,  d’élaborer un programme d’actions pour l’égalité des chances.

C’est la première fois dans toute l’histoire de la République qu’une telle demande est formulée pour mettre fin aux discriminations sociales et ethniques.

Le 7 mai 2009, un rapport a été remis au Président dans lequel 76 propositions d’actions ont été préconisées. « Ce sont des mesures structurelles qui doivent s’inscrire dans le temps ».

4 orientations majeures peuvent être, d’ores et déjà, mises en exergue, à savoir :

  • Augmenter de 5 %, l’accès aux formations en alternance,
  • Atteindre 120 000 VAE par an,
  • Revoir en profondeur l’orientation des jeunes,
  • Promouvoir la diversité.

Formations en Alternance :

Yasid SABEG suggère qu’en 2011, « les entreprises de plus de 50 salariés soient soumis à l’obligation légale de 5 %* de salariés en formation en alternance en tenant compte des structures d’emploi et de qualification des secteurs/entreprises concernés. Les contrats d’alternance déboucheraient sur un CDI ».

Pour inciter les entreprises à recourir aux contrats de professionnalisation, un crédit d’impôt calqué sur celui de l’apprentissage a été conseillé. Il a même été envisagé d’allouer une prime de 1 000 € à destination des entreprises. Celle-ci serait versée par le FSPF ou par les OPCA.

L’accessibilité aux contrats d’apprentissage et de professionnalisation pour les jeunes de 16 à 24 ans doit impérativement être renforcée. Pour les jeunes en plus grande difficulté d’insertion avec des niveaux de qualification inexistants, l’alternance et l’accompagnement s’impose pour aider ce public à concrétiser un projet professionnel.

Les missions locales et tous les relais d’information devront être mobilisés pour favoriser les relations entre les jeunes et les entreprises. Inciter les jeunes à recourir à ce dispositif demande d’en renforcer son attractivité auprès d’eux. Pour ce faire, le rapport préconise une personnalisation et une modularisation des parcours tout en favorisant un temps de formation supérieur à 25 % de la durée totale du contrat.

La fonction publique hospitalière doit absolument bénéficier des mesures proposées pour pallier au manque crucial de personnel dans ce secteur. « la fonction publique hospitalière bénéficierait des mêmes avantages que les entreprises en matière d’exonérations de charges sociales ».

La VAE :

L’accent a été mis sur la survalorisation des diplômes qui conduit à « des réflexes de sur-sélection à l’embauche ». Avec le départ des Baby Boomers, un déficit de compétences est annoncé. En 2010, les besoins en personnes diplômées et qualifiées seront difficilement satisfaits si le dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience reste en l’état.

« Il donc impératif de le faire évoluer pour atteindre l’objectif initial en 2011 et répondre aux enjeux « du crash des compétences » ainsi qu’aux attentes des salariés, en intégrant un minimum de 120 000 nouveaux cas en assurant un taux de succès proche de 100 %. »

L’orientation des jeunes :

Triptyque fondamental pour favoriser l’égalité des chances, améliorer l’efficience du système de formation et pérenniser la compétitivité de la France, l’orientation des jeunes reste une des priorités majeures.

Le système actuel est sibyllin. « Pas moins de 7 Ministères Certificateurs, 28 Régions, plus de 300 branches professionnelles ou organisations interprofessionnelles (UIMM), Lycées, IUT, GRETA, CFA, CFAA, AFPA, Centres Professionnels des Armées – 198 CAP, 35 BEP, 73 Bacs Professionnels, 109 BTS, 1450 Licences Professionnelles, 1200 Titres Professionnels, … »

Yasid SABEG s’attache à proposer plusieurs actions :

  • rapprocher le monde éducatif de l’entreprise,
  • mettre en place une instance nationale du pilotage et de l’orientation,
  • instaurer un véritable service de l’orientation,
  • désigner une instance indépendante chargée d’évaluer l’efficacité et la pertinence des filières,
  • ….

La Promotion de la diversité :

De nombreuses propositions ont été émises pour lutter contre les discriminations et promouvoir la diversité. Tous les acteurs sont mobilisés : l’état, collectivités territoriales, …

Parmi la multitude de préconisations, on peut citer :

  • La réforme du 3ème concours de l’ENA,
  • La suppression du classement à la sortie de l’Ecole Polytechnique pour diversifier le recrutement des grands corps techniques,
  • Le rétablissement de l’apprentissage dans la Fonction Publique,
  • L’accueil de 25 % d’élèves boursiers dans les classes préparatoires aux Grandes Ecoles ou dans les Grandes Ecoles dès la rentrée 2009. En 2010, ce chiffre sera porté à 30 %  d’accessibilité.

    La création :

  • d’une agence interministérielle des grandes écoles d’ingénieurs,
  • d’un observatoire de la parité de diversité et de l’égalité des chances,
  • d’un institut ou d’une école nationale supérieure du génie nucléaire,

Notre avis :

Il était temps …..

* La loi n°2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale fixait à 3% le taux de salariés en formation en alternance dans les entreprises de plus de 250 salariés.

Tags : ,